Shanta Rao, Installation (détail), 2018 | Crédit photo © Shanta Rao

LES YEUX TURBIDES

Shanta Rao

commissariat de Marie-Laure Lapeyrère

_

Vernissage
Samedi 18 mai 2024 à 17h
en présence de l’artiste

Exposition du 18 mai au 31 août 2024

LES YEUX TURBIDES est une exposition personnelle de l’artiste franco-indienne Shanta Rao qui s’ancre dans l’écho qui se joue entre l’intérêt porté par les artistes du mouvement impressionniste pour le caractère éphémère de la lumière et l’exploration chez Shanta Rao des enjeux de perception via l’usage de matériaux et de pigments qui jouent notamment avec la lumière pour venir troubler le regard.

Alors que l’impressionnisme procède de l’invention d’une nouvelle vision basée non plus sur la représentation mais sur la perception, qui d’une certaine manière prépare le terrain à l’abstraction, le travail de Shanta Rao y renvoie une exploration de la fugacité, de l’incertain et du changement via l’usage de matériaux aux qualités ductiles souvent fluides tels que la peinture avec mémoire de formes, des pigments iridescents et métalliques, l’amidon de pomme de terre, des colles, etc.

Depuis plusieurs années, l’artiste élabore pas à pas une grammaire plastique qui reflète la mutabilité du concret – ses problématiques visuelle, matérielle et temporelle – et par extension, celle de la perception et de la parole qui l’accompagnent. Dans son œuvre, il est question d’un monde transformiste en perpétuel devenir où s’activent sans cesse des processus de morphogenèse, de mutation et d’hybridation jusqu’à en déjouer l’origine et sa taxonomie. Et, par métaphorisation, sont en jeu des questionnements – à l’image du paradoxe du bateau de Thésée (1) – sur la continuité spatio-temporelle des êtres et des choses, sur l’identité. Cette dernière, persiste-t-elle par la forme, par la matière ou encore autrement ?

Pour LES YEUX TURBIDES, les propositions de Shanta Rao sont amorcées depuis la vision nouvelle initiée par les impressionnistes. S’envisageant de manière complémentaire et en résonance, elles se déplient dans deux espaces distincts : l’un ouvert, en prise avec la nature et l’architecture du Parc des Provinces et l’autre clos, en dialogue avec le bâti vernaculaire et contemporain de la Maison des arts.

_

LES YEUX TURBIDES
est programmée à l’occasion du Festival Normandie Impressionniste 2024 et a été sélectionnée par la commission mécénat de la Fondation des Artistes qui lui a apporté son soutien.

PROGRAMMATION

 

Vendredi 31 mai à 19h30
Ciné-Club de la Maison des arts au cinéma OMNIA
Projection de Stalker d’Andreï Tarkovsky (1979) * (vostfr)
Entrée payante

Samedi 1er juin de 15h à 17h30
Atelier-goûter avec Marie-Margaux Bonamy

Samedi 15 juin de 17h à 20h
Discussion avec Shanta Rao et Marie-Laure Lapeyrère

Samedi 22 juin de 15h à 17h30
Atelier de pratique artistique avec Clarisse Tranchard

Mercredi 3 juillet à 18h30
Ciné-Club de la Maison des arts à la médiathèque de Grand Quevilly
Projection d’Annihilation d’Alex Garland (2018) * (vostfr)
en présence de l’artiste

**********

Visite-Découverte
avec Marie-Margaux Bonamy

  • samedi 8 juin à partir de 15h
  • samedi 29 juin à partir de 15h
  • samedi 13 juillet à partir de 15h

Les Visites découvertes sont un temps de visite et d’échange autour de l’exposition. Proposées par
Marie-Margaux Bonamy, médiatrice culturelle de la Maison des arts, elles s’adressent à toutes et
tous, petits et grands. Elles sont suivies d’une petite collation à partager (café, thé, fruits, biscuits)
pour continuer les échanges autour de l’exposition.

**********

Ateliers visites
avec Marie-Margaux Bonamy

Tout au long de l’exposition, des ateliers et des visites adaptés aux publics et sur demande pourront être proposés par Marie-Margaux Bonamy, médiatrice culturelle de la Maison des arts.
Renseignements et informations par email à mediation-mda@grandquevilly.fr