Artothèque

Disponible

RIOPELLE Jean-Paul

1923-2002

Sur les toits de Caldès

Réalisé en 1989

Acquis en 2005

77x57 cm

Lithographie, Multiple

Peintre, sculpteur, graveur, Jean-Paul Riopelle se forme auprès de Paul-Emile Borduas qui fait partie de l’avant garde surréaliste. En 1947 il rencontre André Breton et s’associera brièvement avec les surréalistes à Paris. Les années 50 sont celles de sa consécration à Paris et en Amérique, c’est aussi la période de ses “grandes mosaïques”, tableaux peints à la spatule, faits d’éléments multicolores juxtaposés de façon telle qu’ils rappellent un paysage vu des airs. Avec les années 60, Riopelle diversifie ses moyens d’expression, touchant autant l’encre sur papier, l’aquarelle, la lithographie, le collage que l’huile.

Après avoir rencontré le succès à Paris, il revient au Québec définitivement en 1990. Il passe plusieurs années à perfectionner la technique du all-over, qui consiste à éliminer toute forme de perspective dans le tableau au moyen d’éclats de peinture en couches multiples, technique picturale emblématique de l’artiste américain Jackson Pollock. Par la suite, il renoue avec la figuration : c’est l’arrivée des oiseaux. Il termine sa carrière avec quatre 1er prix internationaux et devient, par le fait même, l’un des plus grand peintres du Canada.